Introduction | Taxa DB | Literature | Identification | Techniques | People

Nomenclature

Russula aquosa Leclair
Bull. Soc. Mycol. France 48: 303. 1932.

Russula emetica subsp. aquosa (Leclair) Singer
Rev. Mycol. (Paris) 1 (6): 292. 1936.

Original diagnosis

Chapeau arrondi puis plat, de 3 à 8 cm., visqueux, parfois quelque peu mamelonné et quelque fois un peu déprimé à la fin, d'abord lilacin-brunâtre puis rose-lilacin avec le centre gris-brun-lilacin (C.C.K sur le frais 16,21, centre 11,12 ; en herbier collé sur carton sous cellophane 28,30,33. Chromotaxia Saccardo 17 roseus 1re et 2è édit. et 16 incarnatus 1re edit. non 2e C.C. Lange m1, m2, m4, n7, translucide et tuberculeux) ; marge mince, striée à la fin. Lamelles blanches, diaphanes étroites, subdécurrentes, presque toutes égales, assez serrées, très minces et atténuées aux extrémités, à peine adhérentes, à arête entière. Pied blanc, de 3 à 5 cm. paraissant quelque peu grisâtre seulement lorsqu'il est gorgé d'eau, rarement égal mais presque toujours renflé vers la base, légèrement ridé-strié, très fragile surtout au sommet de la récolte ; chair blanche, rose sous la cuticule qui est facilement séparable, peut-être en raison de la station très humide. Saveur douce ou à peine âpre (ce phénomène n'est plus du tout sensible au bout d'un instant de mastication).Odeur légère de raifort. Sporée blanche. Forêt de Bellême (Orne), vallons marécageux d'Hermouset près la Herse, en groupe sous les Epiceas, rarement isolée, dans les sphagnum et nulle dans les endroits non humides. Octobre-fin novembre.
Caractères microscopiques (d'après M. Melzer). - Revêtement du chapeau pourvu de cystides très abondantes et bien distinctes à contenu granuleux, dont les unes sont claviformes, obtuses, 6-8 µ de large, les autres plus étroites, le plus souvent capitulées, d'une forme plus irrégulière. Revêtement du pied formé de longues cystides peu, nombreuses, claviformes, obtuses, 7 à 9 µ de large, de même structure. Lamelles : Basides rares, claviformes, pourvues de longs stérigmates, 8-10 µ de large. Cystides faciales peu nombreuses, étroitement fusiformes ou claviformes, le plus souvent acuminées ou effilées en un appendice en forme de cornue, peu saillantes, 50-70 x (6)-8-10-(12) µ. Spores courtement ellipsoïdales, amyloïdes, réticulées à aiguillons gros, clairsemés, isolés ou réunis par deux ou groupés avec quelques lignes fines plus ou moins apparentes, 7-9(10) x 7-8 µ, exceptionnellement quelques unes même 12 x 10 µ.
Caractères chimiques. - Tous ces réactifs ont été employés frais. Ammoniaque, Potasse = Rien. Réactif sulvovanillique. Rouge pourpre vif (caractère appartenant déjà à R. uncialis Peck. et à aurora Kromb. = rosea Quél.). Réactif sulfo-formolique. Gris bleu sale. Sulfate de fer. Brun pâle sale (réaction lente). Teinture de gaïac. Bleu intense.

Typification

Neotypus: PC: Romagnesi 30-X-49, Europe: France: Orne: Bellême

Description

Photographs

Microscopy

SEM photos